Home Actualités Abobo : Décès de « Coucounette » , le meurtrier interpellé par la police

Abobo : Décès de « Coucounette » , le meurtrier interpellé par la police

3
0
Dans la nuit du Mercredi 23 au Jeudi 24 , aux environs 04 heures 35 minutes , une patrouille de Police du 15 eme arrondissement à hauteur du maquis « Le Bunker « au quartier Sogephia, a constaté un attroupement dans ledit Maquis . Les Policiers vont a l’information.
Renseignements pris, il ressort qu’une cliente dudit maquis, après s’être soulagée dans les toilettes, échangeait avec le technicien de surface, lorsqu’un autre client surgit de nul part et s’immisce dans leur discussion à la suite de laquelle il donne un violent coup à la jeune dame dans sa poitrine . Elle tombe et est évacuée d’urgence à l’hôpital Houphouet Boigny . le médecin de service signale que la victime est morte avant son arrivée au sein de l’hôpital . Il s’agit de la nommée BEUGRE MARIE CHRISTIANE, ivoirienne âgée de 26 ans.
Le commissaire de Police et chef de service du 15 eme arrondissement a immédiatement entrepris les recherches de l’assassin, ce dernier a été interpellé par les Agents de Police du 15 eme . Âgé de 27 ans , il s’agit du nommé DJE BI F A . Le technicien de surface à été également interpellé, il s’agirait de DOGBO G C , 20 ans. Sortie de chez elle à la Riviera , « COUCOUNETTE « comme l’appel ses intimes est allée voir sa copine à la cité Fermont à Adjamé. C’est aux environs de 22h que tous deux décident de se rendre au maquis « Le Bunker « sans savoir que COUCOUNETTE avait rendez vous avec la mort . C’est un commissaire expérimenté qui s’est vu confié ce dossier de meurtre . Après avoir traité l’histoire de la tête humaine retrouvée sur l’autel d’une église à Koumassi, le meurtre de l’enseignante de San Pedro par son ex conjoint , le commissaire Lourougnon viens encore de mettre la main sur un meurtrier auteur d’un assassinat qui a ébranlé toute la ville d’Abidjan . Les auteurs directs et indirects seront présentés devant les juridictions pour répondre de leurs actes .
Source police secours

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here